dimanche 20 mars 2011

Prévoir les séismes d'après Jim Berkland

Dernièrement, je suis tombée sur une entrevue avec Jim Berkland, un géologiste ayant travaillé pendant 6 ans pour le USGS (United States Geological Survey). Il est reconnu dans le monde géologique comme un extravagant, certain l'appelant même le Clown.

Pourquoi est-ce que je me suis intéressée à lui? Jim Berkland prétend pouvoir prédire un tremblement de terre.

C'est merveilleux! Mais, Est-ce possible? La réponse courte est non. Malgré tous leurs efforts, les géologues (en particulier les sismologues) ne sont que les témoins des séismes. Ils savent pourquoi un tremblement de terre à lieu (à cause de la proximité d'un volcan ou d'une plaque tectonique), sa magnitude (sur l'échelle de Richter, une échelle logarithmique), et s'il y a un potentiel pour un tsunami.



La réponse longue est un mélange de oui et de non. Non, on ne peut pas prévoir la date d'un tremblement de terre avec précision, mais on peut donner une fenêtre d'un événement possible, et oui il peut y avoir un avertissement pour les personnes habitant à une certaine distance de l'épicentre.

Les sismologues peuvent donner une fenêtre d'un séisme possible à l'aide de plusieurs éléments: une augmentation de la fréquence de petits tremblements de terre pour une région avec une augmentation en magnitude, ou grâce à l'historique des tremblements de terre pour une région. Tout cela est supporté par des appareils qui enregistrent en permanence le mouvement du sol.

Ensuite, les sismologues peuvent émettre un avertissement d'un séisme imminent pour une région grâce à l'apparition des "p-wave" sur leurs enregistrements. Ces ondes de pressions (p-wave en anglais) arrivent juste avant les autres ondes et se propagent beaucoup plus rapidement. Lorsque ces ondes sont enregistrées, un avertissement peut être émettre au population se trouvant dans la zone concentrique. Au Japon, les habitants ont eut une minute d'avertissement avant de sentir la vibration du sol.

Somme toute, les sismologues ne prévoient pas les tremblements de terre, mais ils peuvent prévenir la population du danger présent.


Et Jim Berkland dans tout ça?

Dans son entrevue donnée à Neil Cavuto pour Fox News (http://www.foxbusiness.com/on-air/cavuto/transcript/major-earthquake-north-america-imminent), Jim Berkland raconte sa façon de prévoir les séismes, en plus de prédire un séisme important pour la Californie cette semaine . Il se base sur:

1- La proximité de la Lune avec la Terre. La Lune est la principale responsable des marées, mais peut également affecter le mouvement de la terre. Oui et non. Oui elle peut affecter, mais son effet serait mondiale et ne se produirait pas nécessairement au moment où la Lune est la plus proche de la Terre.  Il y aurait également une meilleure corrélation entre la pleine Lune et la fréquence des séisme. Si cette théorie est bonne, l'effet ne peut tout de même pas être limité à une seule zone dans le monde.

2- La mort de million de poisson à Redondo Beach (région de Los Angeles), et la même chose au Mexique. Ils seraient morts à cause d'un changement dans le champ magnétique terrestre. Oui, certains endroits dans le monde sont réputés pour avoir une drôle de position avec le champ magnétique terrestre, au point de rendre les boussoles inutiles, mais il n'y a pas de preuves réfutables que le champ magnétique est affecté par un séisme futur. Berkland fait également référence aux oiseaux migrateurs qui perdent leur chemin à cause d'une variation du champ magnétique. Ok, je peux croire qu'il y ait une coïncidence entre les deux, mais je n'ai pas l'intention de lier ces deux sortes d'évènements ensemble.

3- Le nombre de propriétaires de chiens et de chats qui rapportent la disparition de leur animal de compagnie qui augmentent juste avant un séisme. J'ai besoin d'un moment pour réfléchir. Il a prévu cette fenêtre de une semaine pour un tremblement de terre important, commençant le 19 mars, parce que des propriétaires ont annoncé la perte de leur animal dans la semaine du 6 mars? Je crois que je vais commencer un élevage de chien cette semaine, juste pour être prudente (désolée pour mon cynisme, mais c'est un point avec lequel j'ai beaucoup de difficulté à rationnaliser).

4- Il y aurait une tendance entre les séismes du Chili (27 février 2010), de la Nouvelle-Zélande (22 février 2011) et de Sendai (11 mars 2011), faisant de la Californie la prochaine victime pour la semaine du 19 mars 2011. Et Vancouver? Rien pour l'Alaska? Je ne vois pas la tendance, malgré tous mes efforts, à l'exception de leur localisation sur la ceinture de feu du Pacifique. Ces séismes n'ont même pas eut lieu sur les mêmes failles ou plaques tectoniques.

Et pourquoi ne pas prédire un séisme ailleurs que sur la ceinture de Feu?

Mr. Berkland dit avoir prédit plusieurs tremblements de terre jusqu'à présent. Je vais rester sceptique et attendre que la semaine se termine avant d'avoir ses explications. Mais merci de m'avoir fait rigoler.

2 commentaires:

  1. Il aurait aussi oublié celui de Montréal la semaine dernière!
    Intéressant comme article. Je me demandais, est-ce qu'il y pourrait y avoir des émissions de gaz juste avant?
    Est-ce qu'il y aussi une pression limite où il y a un tremblement de terre?
    Est-ce qu'il existe des modèles de prédiction de tremblement de terre ou bien celui de Berkland est le seul en vigeur?

    RépondreSupprimer
  2. Il a oublié beaucoup de séismes, si tu veux mon avis! Mais il dit prévoir ceux avec une magnitude plus élevée que 7 (mais il se félicite que des tremblements de terre de 4 sont dans ses fenêtres...) en fait, je n'essaie plus de comprendre sa façon de penser. Si tu es plus intéressé par lui, tu peux aller rigoler sur le site www.syzygyjob.com

    Il n'y a pas de pression limite à laquelle un tremblement de terre va avoir lieu. Tout dépend du type de roche impliqué, du coefficient de friction entre les deux plaques, etc. Mais la plupart des séismes ont lieu parce que la pression a battu le coefficient de friction. Et celui-ci dépend des conditions de surface des deux plaques. (Je me souviens de ma physique mécanique!!!)

    Il peut y avoir des émissions de gaz près des failles qui indiquent un mouvement des plaques, mais pas nécessairement s'il va y avoir un séisme. En passant, le mouvement des plaques ne signifie pas un tremblement de terre. S'il y a beaucoup de fluide dans une faille, ça va agir comme lubrifiant et les plaques vont bouger facilement l'une contre l'autre. Si la friction est trop grande, il va y avoir des séismes pour compenser les mouvements. Habituellement, les gaz sont beaucoup plus associés à l'activité volcanique, et on balbutie encore à faire le lien entre les gaz et les séismes.

    Je ne dirais pas que le modèle de Berkland est le seul modèle en vigueur. En fait, il ne s'agit pas d'un modèle reconnu par la communauté géologique. Pour l'instant, on est beaucoup plus près de prédire l'activité volcanique que les séismes. Il semblerait que les séismes sont les conséquences des événements géologiques.

    Chaque modèle de prédiction n'est basé que sur des statistiques. On peut prévoir le % de chance qu'il y ait un séisme le long d'une faille dans les x prochaines années basé sur la fréquence des séismes au cours des dernières années, leur magnitude, l'épicentre, etc.

    Bref, non on ne peut pas prédire un tremblement de terre pour une région. On peut dire qu'il y a des chances, mais pas plus.

    J'espère que ça répond à tes questions!

    RépondreSupprimer