lundi 9 mai 2011

Fuite importante de pétrole en Alberta

Cette semaine, un très court article sur l'actualité pétrolière en Alberta.

Le 29 avril dernier, une des pipelines transportant du pétrole de la ville de Zama, dans le Nord-Ouest de l'Alberta, à Edmonton, a fuit et laissé écouler environ 28 000 barils de pétrole juste au nord de la ville de Peace River. Il s'agit de la fuite de pétrole la plus important en 35 ans en Alberta. L'information n'a été rendu public que le 7 mai, causant la colère des habitants de Little Buffalo, situé à 30 kilomètres de la rupture de la pipeline.



Le pétrole a été contenu grâce à un barrage de castor. Malheureusement, les sept habitants du barrage ainsi que plusieurs oiseaux aquatiques sont morts suite à la contamination. Plains Midstream Canada, une filiale de Plains American Pipeline, propriétaire de la pipeline a annoncé que toutes les mesures ont été prises pour minimiser l'impact environnemental de la fuite.

La zone affectée est de 800m par 50m, l'équivalent de 3 hectars, et est situé à 300 mètres d'un cours d'eau. D'après un communiqué de presse émit par la compagnie en date du samedi 7 mai, la pipeline a été réparée mercredi dernier, mais n'a pas encore été remise en service.

La fuite a été causé par une mauvaise soudure à un joint de la pipeline, et une mauvaise compaction du sol avant la pose de la pipeline, ce qui a créé une instabilité dans la structure.

Plusieurs agences sont présentes 24h sur 24 pour contenir et nettoyer la fuite, ainsi que pour analyser la qualité de l'air et de l'eau dans la région, et les travaux devraient durer encore 2 à 4 mois. Une contamination des eaux souterraines est possible, et les agences impliquées dans le nettoyage ont indiqué qu'ils analyseraient la situation dans le futur. Jusqu'à présent, 25% du pétrole brut a été récupéré.

Le ministre de l'environnement de l'Alberta s'est excusé auprès de la population locale pour le manque de communication dans les premiers jours suivant la fuite.

Pour pouvez lire les communiqués de presse ici.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire