mardi 28 juin 2011

Problèmes pour la compagnie minière Bear Creek Mining (Vancouver) au Pérou

Samedi dernier, le gouvernement Péruvien a décidé de retirer le permis d'exploitation pour une mine d'argent de Santa Ana à la compagnie minière Bear Creek Mining, basée à Vancouver.

Cette décision fait suite à des émeutes qui ont fait 5 morts dans le pays. Les paysans s'en étaient pris à cette mine comme exemple pour faire part au gouvernement Péruvien de leur mécontentement que les compagnies minières et pétrolières exploitant au Pérou soient d'origine étrangère, et que la population n'ait pas accès aux profits de ces compagnies.

Ceci survient quelques semaines avant la passation des pouvoirs du président actuelle à l'élu de l'élection du  10 avril dernier.

La fermeture de la mine de Santa Ana survient après une étude de faisabilité de 96 millions de dollar payé par Bear Creek Mining. Comme la compagnie minière a excédé les critères pour tous les permis nécessaires, la compagnie juge que le retrait du permis d'exploitation est illégal et entend défendre ses intérêts en vertu du traité de libre-échange entre le Canada et le Pérou.

Bear Creek mining possède toujours les droits pour le projet Corani au Pérou.

Pour plus de détails, Bear Creek Mining a émis un communiqué de presse sur son site internet.

Phénomène rare dans les déchets miniers, bas taux d'oxygène.

L'attitude générale envers les activités minières, au Canada, a beaucoup changée au cours des dernières décennies. Auparavant, une compagnie minière pouvait ouvrir une mine à ciel ouvert, ou souterraine, dans n'importe condition, en autant qu'elle soit propriétaire du site. Lorsque la mine n'était plus rentable, les propriétaires laissaient les choses en place et quittaient les lieux, sans rien nettoyer.

Heureusement, la réglementation canadienne a énormément changée depuis et les compagnies minières, avant même de commencer l'exploitation d'une mine, doivent avoir l'argent nécessaire pour nettoyer et décontaminer le site de la mine à la fin de sa vie. (Quoique certaines compagnies abandonnent les mines et ce sont les gouvernements qui finissent par payer pour le nettoyage.)

Malgré cela, plusieurs sites ont été abandonnés à leur sort avant que la réglementation n'entre en fonction, ce qui veut dire que plusieurs anciennes mines causent des problèmes environnementales encore aujourd'hui.

mardi 21 juin 2011

Séisme au Chili - 20 juin 2011 ; quelques notes sur le volcan Puyehue

Un tremblement de terre d'une magnitude de 6,3 a frappé le nord du Chili, près de la frontière avec la Bolivie.

Aucun dommage ou blessé n'a été causé par le séisme. De plus, ce tremblement de terre n'a rien à voir avec l'éruption volcanique du Puyehue qui dure depuis le 4 juin dernier.

Cependant, ces deux événements se situent dans la zone de collision entre la plaque de Nazca, sous l'océan Pacifique à l'ouest, et la plaque de l'Amérique du Sud à l'est. Cette collision a donné naissance à la cordillère des Andes.

La profondeur du séisme, à 127.1 km sous la surface selon le USGS, indique aux géologues que la plaque de Nazca qui se glisse sous la place de l'Amérique du Sud s'est brisé sous le poids du continent et la chaleur du manteau de la Terre.

Du côté du complexe volcanique de Puyehue, le volcan est toujours en activité, quoique celle-ci a diminué dans les derniers jours. L'activité aérienne en Australie et en Nouvelle-Zélande est toujours affecté par le nuage de cendres volcaniques.

mardi 14 juin 2011

Volcanisme au Chili

L'éruption en provenance du complexe volcanique Puyehue-Cordon Caulle a causé dimanche des cancellations d'avion en Nouvelle-Zélande et en Australie lorsque le nuage de cendre a été poussé par les vents à travers l'Amérique du Sud, l'Atlantique, l'Afrique du Sud et l'océan Indien (donc, le nuage de cendre n'a pas traversé l'océan Pacifique comme certains médias l'ont annoncé). Les deux plus importants aéroport de l'Argentine, localisé dans la capitale Buenos Aires, ont également subit des retards dimanche. Vous pouvez voir ici une image satellite du nuage de cendre.

Selon les volcanologues, l'éruption se serait produit dans la faille volcanique de Cordon Caulle, et non pas dans le volcan Puyehue lui-même, même si les deux sont très proches l'un de l'autre. Une faille volcanique n'est pas représenté comme le cône d'un volcan, mais comme une faille dans le sol par laquelle s'échappe de la lave.

L'éruption suit le même patron que l'éruption de 1960, ce qui pourrait indiquer que l'éruption se calmerait d'ici quelques jours à quelques semaines, mais on ne parle pas de mois. Cette éruption sera sans conséquences sur les autres volcans dans la ceinture de feu du Pacifique puisque chaque volcan est un individu et n'est pas relié aux autres.

Affaissements à Charlesbourg - Le Géoradar pour trouver les cavités dans le sol

Mise à jour du 3 octobre 2011 - Ma demande à la ville de Québec pour obtenir les rapports géophysiques concernant les effondrements de Charlesbourg a été refusée et il m'est impossible à l'heure actuelle de fournir plus d'informations sur cet événement.


Malheureusement, je n'ai pas encore réussi à mettre la main sur les rapports géophysiques que la ville de Québec avait commandé pour trouver une explication aux effondrements survenus à Charlesbourg.

Je vais en faire le résumé dès que je vais les recevoir (j'espère d'ici deux ans!) , mais pour l'instant, je vais parler d'une des méthodes géophysiques qu'ils ont utilisées pour la détection de trous possible sous la surface, le Géoradar.

Géoradar

lundi 13 juin 2011

Séisme et éruption volcanique en Érythrée, Afrique - 13 juin 2011

Très peu d'information est disponible pour l'instant sur cette éruption volcanique qui aurait eut lieu peu après minuit lundi le 13 juin, heure locale. Les médias locaux n'en font pas mention et il n'y a, pour l'instant, qu'une seule source d'informations. (earthquake-report.com)


Lorsque j'aurai plus d'informations, je vais mettre cet article à jour.


Mise à jour - 27 juin, 21h00 (Heure du Pacifique)

Séisme de Christchurch, Nouvelle-Zélande - 13 juin 2011

11 séismes ont frappé la région de Christchurch entre 12h30 et 16h56 heure locale, lundi le 13 juin 2011. Le plus puissant s'est produit à 14h20 avec une magnitude de 6.0, et localisé à environ 13 km de au Nord-Est de la ville.

Ces séismes font partie d'une série de tremblements de terre qui ont frappé Christchurch en commençant avec un séisme de 7.1 le 4 septembre 2010 pour continuer avec le séisme de 6.1 du 22 février dernier, sans oublier toutes les plus petites répliques sismiques.

Au moins 10 personnes ont été blessées aujourd'hui et un bâtiment s'est effondré, mais sans perte de vie pour l'instant.

La complexité de la géologie de la Nouvelle-Zélande

lundi 6 juin 2011

Volcanisme, actualité minière et mise à jour

Volcanisme au Chili

Après plus de 50 ans de dormance, un volcan au Chili, le Puyehue-Cordon Caulle, s'est réveillé vendredi le 3 juin, forçant l'évacuation de plusieurs milliers de personnes habitant près du volcan. La ville de Bariloche, en Argentine, a déclaré un état d'urgence et la fermeture de son aéroport après que les vents aient poussé un nuage de cendres dans la direction de cette ville de 50 000 habitants.