mardi 28 juin 2011

Problèmes pour la compagnie minière Bear Creek Mining (Vancouver) au Pérou

Samedi dernier, le gouvernement Péruvien a décidé de retirer le permis d'exploitation pour une mine d'argent de Santa Ana à la compagnie minière Bear Creek Mining, basée à Vancouver.

Cette décision fait suite à des émeutes qui ont fait 5 morts dans le pays. Les paysans s'en étaient pris à cette mine comme exemple pour faire part au gouvernement Péruvien de leur mécontentement que les compagnies minières et pétrolières exploitant au Pérou soient d'origine étrangère, et que la population n'ait pas accès aux profits de ces compagnies.

Ceci survient quelques semaines avant la passation des pouvoirs du président actuelle à l'élu de l'élection du  10 avril dernier.

La fermeture de la mine de Santa Ana survient après une étude de faisabilité de 96 millions de dollar payé par Bear Creek Mining. Comme la compagnie minière a excédé les critères pour tous les permis nécessaires, la compagnie juge que le retrait du permis d'exploitation est illégal et entend défendre ses intérêts en vertu du traité de libre-échange entre le Canada et le Pérou.

Bear Creek mining possède toujours les droits pour le projet Corani au Pérou.

Pour plus de détails, Bear Creek Mining a émis un communiqué de presse sur son site internet.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire