mardi 26 juillet 2011

La Terre en expansion - une théorie plutôt étrange.

Dernièrement, je suis tombée sur des articles du géologue australien James Maxlow qui m'ont fait découvrir une théorie géolgoique dont je n'avais jamais entendu parler : la Terre en expansion.

La Terre en expansion est une théorie qui a été proposée avant que la théorie de la tectonique des plaques n'aient été élaborée dans les années 1970.

La tectonique des plaques



La tectonique des plaques explique le mouvement des continents sur la surface de la planète. Lorsqu'on regarde l'Amérique du Sud et l'Afrique, on se rend compte que ces deux continents peuvent s'imbriquer l'un dans l'autre. Il s'agit là de l'exemple le plus flagrant.

Avant même que cette théorie ne sorte des tiroirs des superviseurs de thèses de doctorat (oui, dans les années 1960, seuls les docteurs en géologie entendaient parler de cette théorie hors nomes), des analyses des fonds océaniques avaient eu lieu et depuis, l'âge des roches peut être établis à l'intérieur d'une marge d'erreur respectable.

En reculant dans le temps, les scientifiques se sont rendu compte que les continents reposaient sur des plaques tectoniques qui n'ont pas cessé de bouger aux cours des temps. C'est ainsi qu'est née la théorie du supercontinent Pangée. Celui-ci s'est depuis brisé et séparé grâce à des fractures dans la croûte qui ont données naissances à des dorsales (comme celle qui se trouve au milieu de l'océan Atlantique).

La tectonique des plaques est possible grâce à certains mouvements majeurs : les zones de subduction (où une croûte glisse sous une autre), les zones d'expansions (les dorsales où un nouveau plancher océanique est créé grâce au magma qui se refroidit au contact de l'océan) et des zones où les plaques glissent les unes contre les autres. Les zones de subduction permettent de détruire de la vieille croûte, et les dorsales en produisent de la nouvelle.

Dans les années 1970, la théorie de la tectonique des plaques a été acceptée par la communauté scientifique à la lumière de plusieurs observations et analyses : datation des roches, étude des tremblements de terre, calcul des mouvements des plaques, etc.

Après avoir cru pendant longtemps que la Terre était statique, les scientifiques et la population générale acceptaient que la Terre était en mouvement.

La Terre en expansion


Pour chaque nouvelle ou ancienne théorie, il y a toujours un groupe restreint de scientifique qui croit à une autre théorie. Il ne faut pas nécessairement les regarder et dire qu'ils ont tort (comme je l'ai dit plus tôt, la théorie de la tectonique des plaques n'était pas accepté par tous à ses débuts).

Cependant, la théorie de la Terre en expansion exige de croire à plusieurs notions aussi bizarre les unes que les autres.

Les adhérents de cette théorie spécifient que tous les continents (c'est à dire les masses de terre au-dessus de l'eau) peuvent s'imbriquer les uns dans les autres, comme un gigantesque casse-tête, mais seulement si la dimension de la Terre est réduite.

Il n'y aurait donc pas de destruction de masses rocheuses, seulement une expansion au niveau des dorsales. À la manière d'un dessin sur un ballon qu'on gonfle par la suite.

L'expansion de la Terre pose plusieurs problèmes. Est-ce que la masse de la Terre reste constante? Si oui, est-ce qu'elle se réchauffe pour permettre aux matériaux de se dilater et prendre plus de place? Ou bien l'espace libéré par l'expansion de la surface de la Terre est rempli par le vide?

Certains adhérents, comme le dessinateur Neal Adams, décrivent plutôt une fabrication de nouvelle masse au coeur de la planète, gardant sa densité identique, mais en augmentant la masse.

Personnellement, je n'arrive pas à passer par-dessus mon scepticisme et croire à cette théorie. Bien sur, voir le casse-tête des continents être résolu est plutôt impressionnant, mais je crois fermement aux zones de subduction!

Vous pouvez voir le vidéo fait par Neal Adams qui explique la théorie de l'expansion de la Terre. Le vidéo est en anglais, mais vous n'avez pas besoin de comprendre pour apprécier le travail. Tout est très bien illustré.

Voici le lien : Conspiracy of Science - Earth is in fact growing

Vous pouvez comparez avec la théorie de la tectoniques des plaques : Earth 100 Million Years From Now

2 commentaires:

  1. Je n'avais jamais entendu parler de cette théorie. À la même époque, il y avait la théorie de l'univers statique qui impliquait la création de masse pour maintenir l'univers en équilibre. L'idée de la création spontané de matière était populaire à cette époque, j'imagine.

    Oh boy! Je viens de voir le vidéo de Neal Adams. Que c'est pénible à écouter! Ce vidéo est un bel exemple de pseudosciences. Sa théorie ne tient pas 2 secondes faces aux évidences scientifiques actuelles.

    RépondreSupprimer
  2. Les années 70 nous ont donné beaucoup d'idées intéressantes du côté de la science (dans le sens de bizarre et étrange.)

    C'est en effet une pseudoscience, mais le principal adhérant, James Maxlow, est un géologue, alors je ne pouvais pas passer cette théorie sous silence. En fait, la première fois que j'ai regardé le vidéo, je ne savais pas quoi dire et j'ai essayé de l'oublier. La deuxième fois, j'ai autant rigolé qu'en écoutant le film "The Core", ou "The Day after Tomorrow".

    Bref, je vois l'expansion de la Terre comme un divertissement. Un autre adhérant, Stephen Hurrell, va également publier un livre qui accepte l'expansion de la Terre pour expliquer que les dinosaures n'auraient pu exister que sur une Terre avec une gravité réduite...

    RépondreSupprimer