mardi 4 octobre 2011

L'île de Hierro - Éruption potentiel du volcan?

Mise à jour - 25 juin 2012


Le nombre de séisme d'une magnitude supérieure à 2.0 a atteint un sommet aujourd'hui avec 88. Ceci pourrait impliquer une nouvelle éruption. Le 6 octobre 2011 avait enregistré 88 séismes.


Les premières analyses des épicentres des séismes montrent un cheminement du magma du nord jusqu'au sud-ouest de l'île, en passant sous le vieux volcan situé sur l'île. Pour qu'une nouvelle éruption se produise dans le volcan sous-marin en développement depuis 2011, le magma doit encore se déplacer vers le sud. earthquake-report


Mise à jour - 14 novembre 2011


L'éruption sous-marine continue toujours. Le sommet du nouveau volcan en formation est à environ 70 mètres de la surface, mais il projette des colonnes d'eau à plus de 20 mètres au-dessus du niveau de la mer. Dans les derniers jours, des roches ont également été projetées dans ces colonnes. Une analyse des débris rocheux par les experts montrent le potentiel explosif du volcan.


Sous l'île de Hierro elle-même, les secousses sismiques harmoniques sont toujours présentes et indiquaient que le magma restait confiné en profondeur, à plus de 10 km. Cependant, dernièrement, les tremblements de terre sont de plus en plus superficiel indiquant une remontée du magma. Le risque volcanique de l'île se situe toutefois au nord, dans les eaux peu profondes autour de l'île.


Mise à jour - 14 octobre 2011


Des évidences d'éruption sous-marine ont été vu de l'espace. Une forte odeur de sulfure et des poissons morts à la surface de l'océan sont d'autres indications que l'éruption a présentement lieu. Les experts espèrent que cette éruption, qui a lieu par deux fissures dans le plancher océanique (à environ 1000 mètres sous la surface) va diminuer la pression dans le volcan et éviter une éruption plus dommageable à la surface de l'île. irishweatheronline 


Mise à jour - 12 octobre 2011


La situation continue d'être préoccupante. Les habitants du sud de l'île ont été évacuées vers le nord (la ville de La Restinga a été évacuée et les habitants ont passé la nuit dans une école dans la ville de Valverde) et le niveau de danger a été élevé à "Rouge". 


Les secousses harmoniques ont changé dans les dernières heures. Elles sont moins fortes qu'auparavant mais continue d'être présentes.

Mise à jour - 10 octobre 2011


L'éruption aurait commencé dans les derniers jours, confirmé par la présence de séismes particuliers en provenance de la chambre magmatique (la lave provient du magma qui remonte le long d'une "cheminée" à partir de la chambre magmatique. Cette remontée est associée à une "harmonique", une série de séisme distinct qui n'est présent que lors d'éruption volcanique.)


Du côté sud de l'île, des émissions de gaz en provenance du volcan ont été détecté. Ces gaz ne sont pas dangereux pour la population, mais les pêcheurs de la région ont été avisés de ne pas jeter leurs filets dans certaines zones autour de l'île en raison du risque d'une remontée de gaz en provenance du plancher océanique.


Pour plus d'informations : Earthquake-report.com

Article original - 4 octobre 2011

Depuis la mi-juillet, une série de séismes a secoué l'île de Hierro, dans les Canaries, faisant craindre une éruption du volcan de Hierro. Les conséquences d'un tel événement ont été effleurées dans l'article du 2 août dernier (L'Ile el Hierro - première île à être autonome en électricité).

Source : World Atlas

En fait, depuis le début de l'activité sismique du 16 juillet 2011, plus de 8100 séismes ont été enregistré. Entre le 20 et 26 septembre, 900 séismes se sont produits, dont 15 ont été ressentit par la population. La magnitude maximale a été de 3.4 .

D'après les volcanologues qui étudient ce volcan, une éruption volcanique de Hierro ne serait pas une surprise. Une boule de magma remonte lentement à la surface de l'île sous le volcan, mais rien n'indique si elle percera la surface et causer une éruption.

Selon les observations et analyses du volcan, l'éruption ne causerait que des coulées de laves et seule la population locale serait à risque. Cependant, l'origine et la composition de la lave ferait en sorte qu'elle coulerait suffisamment lentement pour permettre à la population d'évacuer l'endroit.

Certains rapports font état de l'évacuation des touristes, mais cette évacuation n'est lié qu'à la possibilité de glissements de terrains causés par le nombre élevé de séismes dans la région.


Historique du volcan Hierro

Les îles des Canaries ont été formées par un point chaud sous la plaque de l'Afrique (celle-ci se déplaçant vers l'est en relation avec la dorsale médio-atlantique). L'île de Hierro, situé à l'ouest de l'archipel, serait une des plus jeunes îles des Canaries, et une des plus actives.

Il y a 130 000 ans, une partie du volcan s'est écroulée dans l'océan sous son propre poids. Il y a 50 000 ans, une autre partie de l'île s'est effondré (suite à des glissements de terrain et des séismes), déclenchant un tsunami avec une vague d'une hauteur de 100 mètres qui a atteint l'Amérique du Nord.  La dernière éruption confirmée s'est produit environ en 550 BC (il y a environ 2500 ans) et n'aurait produit que des coulées de laves qui n'ont eut des conséquences que pour l'île même.

La mauvaise réputation du volcan Hierro et son association avec un Méga-Tsunami provient de l'idée qu'une éruption volcanique pourrait décrocher une partie de l'île suivant une faille. Le tout ne s'activerait que sous des conditions très précises et rares. Cependant, rien n'indique qu'une telle faille existerait. Si elle existait, rien n'indique qu'un événement aussi catastrophique que l'événement d'il y a 50 000 ans pourrait survenir à nouveau.


Pour en savoir plus...


Observation des volcans actifs dans le monde : Global Volcanism Program
Un article dans le magazine WIRED : Increasing Indications of a Potential Eruption at El Hierro?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire