mardi 1 novembre 2011

Séisme au Pérou - 28 Octobre 2011

Un séisme de 6.9 a frappé le centre du Pérou, vendredi le 28 octobre 2011, près de la ville de Ica, au sud-est de la capital du pays, Lima.

Source : Google Earth

La même région a été touché par un tremblement de terre d'une magnitude de 8.0 le 15 août 2007, faisant plusieurs centaines de morts et beaucoup de dommages aux structures. La ville de Pisco fut détruite à 80%.

En 2007, le tremblement de terre s'était produit à une plus grande profondeur (39 km) qu'en 2011 (23,9 km). Ces deux séismes sont considérés comme de faible profondeur. À cause de la position et le mouvement particuliers des plaques tectoniques dans cette région, le Pérou et le Chili au sud sont susceptible aux tremblements de terre importants avec le plus fort enregistré à une magnitude de 9.5 au Chili, le 22 mai 1960.

La tectonique du Pérou

Le mouvement des plaques tectoniques affectant le Pérou affecte également toute la côte ouest de l'Amérique du Sud.


Source : BC Emergency Management

La plaque de Nazca (sous l'océan Pacifique) se glisse sous la plaque de l'Amérique du Sud sur une bonne partie de la côte. La plaque de l'Antarctique fait le même mouvement dans le sud du Chili.

Ce mouvement n'est pas très différent de ce qui se produit autour de la ceinture de feu du Pacifique. La seule exception est la "ride de Nazca".

Source : USGS
La ride de Nazca


La ride de Nazca est une colline sous-marine de 1,5 km de hauteur qui passe sous l'Amérique du Sud. Au fil du temps (sur plusieurs millions d'années), la plaque de l'Amérique du Sud a dû accommoder le passage d'une telle masse. Par rapport à la topographie environnante, la plaque de l'Amérique du Sud s'est élevé de 800 mètres et les cours d'eau ont été détournés.

Contrairement à la plaque entourant la ride, celle-ci se retrouve à être plus légère que le plancher océanique et a plus de difficulté à descendre dans le manteau pour y être détruite.

Les enregistrements sismiques donnent un aperçu de ce qui se passe sous la plaque de l'Amérique du Sud.


Source : USGS
Le premier graphique montre un profil "normal" des séismes associés à une plaque océanique (dans ce cas-ci Nazca) qui se glisse sous une plaque continentale (Amérique du Sud). Les points rouges montrent les séismes de faible profondeur, les verts indiquent ceux d'une profondeur intermédiaire et les points bleus sont les séismes profonds.

La courbe suit le mouvement de la plaque océanique qui est de plus en plus profonde vers l'intérieur de la plaque continentale.

Contrairement au profil "normal", le profil du bas montre ce qui se passe à la hauteur de la ride de Nazca. Au lieu de descendre en profondeur, le plaque de Nazca est trop légère pour s'enfoncer dans le manteau.

Au lieu de se produire en profondeur, les séismes dans cette région se produisent relativement près de la surface, mais avec la même force, ce qui donne lieu à des séismes plus dévastateurs que s'ils se produisaient en profondeur.

Le séisme du 28 octobre

Le séisme s'est produit près de la côte et un tsunami, créé par un glissement de terrain sous-marin, aurait pu se produire (ce qui ne fut pas le cas) puisque la fosse accompagnant la subduction (le passage de de la plaque océanique sous la plaque continentale) est très abrupte et sujette à ce genre d'événements.

D'après des sismologues péruviens, ce tremblement de terre serait considéré comme une réplique de celui de 2007. En effet, les séismes d'importances peuvent générer des répliques à plusieurs années d'intervales à cause du relâchement de pression à un endroit et l'accumulation de pression à un autre endroit tout près.

Pour en savoir plus...
Subduction of the Nazca Ridge
Informations sur le séisme de 28 octobre 2011 (avec mise à jour régulière)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire