mardi 24 avril 2012

L'Islande - Énergie et géologie

L'Islande est le seul pays dans le monde qui obtient son énergie de ses ressources renouvelables. La plus grande partie est générée par l'hydro-électricité (provenant des nombreuses rivières nées de la fonte des glacier) et l'autre partie provient du géothermal, obtenu grâce à la présence des volcans. 

Géologie de l'Islande

En fait, l'Islande est au-dessus d'un point chaud sur la dorsale médio-atlantique. Cette association rare a donné naissance à un champ volcanique comprenant des volcans, des sources chaudes, des geysers, etc.

La dorsale médio-atlantique

La dorsale médio-atlantique sépare et fabrique de la nouvelle croûte océanique entre les plaques de l'Amérique du Nord et de l'Eurasie dans l'hémisphère nord, et entre les plaques de l'Amérique du Sud et de l'Afrique dans l'hémisphère sud.

Source : Smithsonian Museum of Natural History
Tout le long de la dorsale, la croûte océanique est suffisamment mince pour laisser remonter le magma du manteau à la surface. Cette remontée constante (et lente) du magma pousse les plaques de chaque côté de la chaîne de montagne, augmentant la superficie de ces plaques d'environ 1,25 cm en moyenne, par année (un total de 2.5cm/an de nouvelle croute, 25km/million d'année).

En fait, la chaine de montagne sous-marine se crée avec le magma fracturant la croûte déjà en place pour ensuite se refroidir dans les interstices. En regardant le plancher océanique de l'Atlantique, on remarque que la dorsale est beaucoup plus haute que le restant du paysage. Ceci est dû à l'érosion des bordure de la chaine de montagne, et au refroidissement de la croûte.

Lorsque la croûte océanique refroidie, elle a tendance à s'enfoncer à cause de sa densité plus élevée.
Source : National Oceanography Centre, Southampton
Exemple du profil sous-marin de l'océan Atlantique. 
Source : USGS
La dorsale médio-atlantique en Islande
Crédits : James Lewis
Exemple de la dorsale médio-atlantique en Islande.

Le point chaud de l'Islande

Le point chaud d'Islande permet un influx de magma suffisant pour rejoindre la surface de l'océan. De plus, il doit injecter du magma pour compenser la séparation des deux plaques.

L'addition du point chaud à la dorsale a créé un champ volcanique comportant plus d'une centaine de volcans, dont environ une vingtaine ont connu une activité sismique au cours des 2000 dernières années.

Les éruptions volcaniques les plus récentes sont:

  • Grimsvötn (2011 - également en 1983, 1996, 1998, 2004), Caldera
  • Katla (2011), sous-glacial (calotte glaciaire de Myrdalsjökull), éruptions peuvent être reliées à Eyjfjallajökull
  • Eyjafjallajökull (2010), Stratovolcan, voisin de Katla, entouré d'un glacier
  • Hekla (2000 - également en 1970, 1980, 1981, 1991), Stratovolcan, situé dans une zone de fissures volcaniques (Vatnafjöll)
  • Krafla (1984 - également en 1975, 1977, 1980, 1981), Caldera
  • Vestmannaeyjar (1974), sous-marin
  • Kverkfjöll (1968), Stratovolcan
  • Askja (1961), Stratovolcan

N.B. Pour plus d'informations sur la nomenclature des volcans, voir l'article de Simplement Géologie : Le monde des volcans - Bouclier, Stratovolcan, Fissure, tuya...

Énergie de l'Islande

Ne comptant qu'un peu plus de 300 000 habitants, le potentiel énergétique de l'Islande dépasse largement ses besoins. 100% du chauffage et de l'eau chaude sont fournis par l'énergie géothermale (produite par les volcans).

Malheureusement, l'Islande est situé au milieu de l'océan Atlantique, à environ 1430km du Groenland et plus de 1800km de la Grande-Bretagne. L'exportation de l'énergie ne peut se faire que par des câbles sous-marins.

Présentement, des discussions auraient lieu entre la Grande-Bretagne et l'Islande pour discuter de la possibilité de construire des câbles entre les deux pays pour permettre à la Grande-Bretagne de fournir l'énergie nécessaire à sa population dans les années à venir, pour compenser la décommission de ses centrales nucléaires.

Ces câbles, à une longueur de 1500km, seraient les plus long du genre et attacheraient l'énergie de l'Islande à la Grande-Bretagne et au reste de l'Europe.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire