mardi 9 octobre 2012

Séisme de Beloeil, Québec - 10 octobre 2012

Ceci est un article préliminaire et peut être mis à jour dans les prochaines heures. (Dernière mise à jour à 01h49, 10 octobre 2012, heure à l'épicentre)

Un séisme de 4.5 (USGS indique qu'il s'agit d'un 3.9...) est survenu à Beloeil, au Québec, à 00h19 heure locale. Ce séisme ne créera pas de réplique dû à sa localisation et à sa faible magnitude.

Les séismes dans cette région sont communs et un séisme d'une magnitude inférieure à 3.9 fait partit d'une activité normale pour la région. En fait, une trentaine de séismes d'une magnitude supérieur à 3 secouent l'est canadien, par année. (Note : après révision de la magnitude du séisme, bien que 4.5 est une magnitude plus élevé, donc plus rare, 4 séismes d'une magnitude supérieure à 4 sont en moyenne enregistrés par année dans l'est du Canada.)

Malgré la faible magnitude, un séisme de 4.5, dans l'est du Canada, peut être ressentie à plusieurs kilomètres de l'épicentre.

Source : NRCAN
Les zones sismiques (les régions avec des risques de subir des tremblements de terre) dans l'est canadien sont nombreuses, malgré l'éloignement des frontières entre les plaques tectoniques adjacentes. En effet, l'est canadien a une situation centrale sur la plaque tectonique de l'Amérique du Nord.

La zone frappée par le séisme du 10 octobre est nommée la Zone Sismique de l'Ouest du Québec. Elle est caractérisée par deux "lignes". L'une suit la vallée d'Ottawa et inclue la région entre Ottawa-Témiscamingue et Montréal. La deuxième suit plus ou moins la vallée du Saint-Laurent à partir de Cornwall en Ontario.
Source : NRCAN
Dans toute cette zone, seul un séisme a été enregistré avec une magnitude supérieure à 6.0 (6.2, Témiscamingue, 1935).

Origines de cette zone
  • Généralités
Contrairement à la zone sismique de Charlevoix, causé par un ancien impact météoritique qui a créé des failles superficiellement actives, la zone sismique de l'ouest du Québec est relié à un rift avorté.

Un rift est causé par l'amincissement et la séparation de la croûte terrestre. Simplifié, ce phénomène cause l'affaissement de la surface sous le niveau de la mer, qui permet par la suite à un océan de se développer. Dans la dernière étape de l'amincissement, le magna fait surface et pousse chaque côté du rift dans des directions opposées, agrandissant le plancher océanique. C'est ce qu'on appelle une dorsale. La plus connue est la dorsale Atlantique. Le rift est un des mécanismes contraire aux zones de subduction où la croûte est détruite.

Quelque fois, un rift rate son coup et ne dépasse pas les premières étapes. Certaines théories indiquent que la vallée du Saguenay est le vestige d'un rift raté. Comme le rift crée une faiblesse dans la croûte terrestre, celle-ci reste fragile aux séismes. (tiré de l'article de Simplement Géologie sur les Séismes aux Québec )

La vallée de l'Ottawa est également vue comme le vestige d'un rift raté. Comme la croûte terrestre y est affaiblie, et plusieurs failles s'y sont créées, les risques d'un séisme important y sont plus élevés.
  • Séisme de Beloeil
Même si le séisme du 10 octobre a eu lieu sur la rive sud de Montréal, dans la vallée du Richelieu, il n'est pas impossible de le lier au système du rift avorté par sa proximité et son alignement.

De plus, cette région est situé dans les Basses-Terres du Saint-Laurent. Un peu au sud et à l'est, les Appalaches sont présentes. Ce changement de géologie fait suite à plusieurs changements tectoniques qui ont créé plusieurs failles qui peuvent bouger sous le relâchement des pressions associées, entre autres, à la remontée du continent (causée par la fonte des glaciers qui couvraient l'Amérique du Nord lors de la dernière ère glaciale).

Les séismes dans l'est du Canada se produisent généralement le long de failles de surfaces et peuvent ainsi être ressentit sur une plus grande distance. Nous n'avons qu'à penser au séisme de Virginie en Août 2011 qui avait été ressenti jusqu'à Ottawa.

Source : Sismogramme Université Laval, Québec
Récupéré à 22:38 (Heure de Vancouver), 01:38 (Heure de l'Est)



2 commentaires:

  1. À Chertsey, sur un.cap.de roche, bruit fort et sourd d une trentaine de secondes avec vibrations brèves apres p-être les dix ou quinze premières secondes (comme un camion pourrait em causer) P.R.

    RépondreSupprimer
  2. Dans Hochelaga-Maisonneuve, son explosif de plusieurs dB, présence de hautes fréquences, allant en s’amenuisant pour laisser place à une fondamentale grave intense. L’événement ressemblait au son qu’aurait fait une énorme masse tirée au sol durant quelques secondes. Fortement ressenti.

    RépondreSupprimer