mardi 6 novembre 2012

Les volcans de la semaine - 29 octobre au 5 novembre

Amérique Centrale

En Amérique Centrale, plusieurs volcans ont montré des signes d'activités, la plupart étant située au Guatemala (Fuego, Pacaya, Santa Maria). Le Popocatépetl continue également son éruption commencée en 1994.

Le volcanisme de cette région est une conséquence de la subduction de la plaque tectonique de Cocos se glissant sous la plaque des Caraïbes.



Fuego (Guatemala)

Depuis 2002, ce volcan est en activité, avec plusieurs phases éruptives au cours de l'année 2012. Depuis juin 2012, ce volcan est le sujet d'une attention particulière dû à l'augmentation de son activité, ce qui a donné lieu à des évacuations en septembre.

Présentement, la coulée de lave s'étend à plus de 800 mètres, plusieurs explosions sont entendues de façon quasi-quotidienne, le nuage de cendres et de vapeur s'élève à 2500 mètres et les explosions éjectent des matières incandescentes à 100 mètres au-dessus du volcan.

Santiaguito/Santa Maria (Guatemala)

Depuis 2002, ce volcan est en éruption avec plusieurs épisodes explosives plus ou moins importantes et une lueur rouge près du dôme de lave. Le 29 octobre dernier, à la suite de deux faibles explosions, un nuage de cendre et de vapeur s'est élevé à 700 mètres au-dessus du sommet. L'agitation du dôme de lave a également déclenché des avalanches de blocs tout autour du sommet.

Santa Maria est le nom du volcan alors que le nom Santiaguito représente le plus actif des dômes de lave qui ont "poussé" à l'intérieur du cratère laissé par une éruption destructrice en 1902. Cette éruption a complètement détruit le sommet du volcan Santa Maria.

Source : Volcano World
Santiaguito est le cône à la gauche de l'image. Santa Maria est le sommet à droite.

Amérique du Nord

Yellowstone (États-Unis)

Au cours du mois d'octobre, la caldera de Yellowstone montre des signes d'activités avec des séries de petits tremblements de terre dont la plus haute magnitude enregistrée fut de 3.1. En tout, 128 séismes ont été enregistré pendant ce mois dans cette région.

Malgré cette activité, les risques d'une éruption volcanique à Yellowstone restent faible et la variation dans l'activité sismique se maintient dans sa tendance cyclique.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire