mardi 20 novembre 2012

Volcan Shiveluch, Péninsule du Kamchatka - Russie

Le stratovolcan Shiveluch, sur la péninsule du Kamchatka en Russie, est en constante éruption depuis 1999, avec des nuages de cendres, des coulées de lave à partir de ses dômes de laves jonchant les parois du volcan, des avalanches et des explosions occasionnelles.

Source : Volcano Discovery
Localisation du volcan Shiveluch

Source : Global Volcanism Program
L'un des dômes de lave situé sur les flancs de l'ancien caldera de Shiveluch.
Ce volcan, l'un des plus actifs et l'un des plus gros volcans de la péninsule, est le volcan le plus au nord de Kamchatka et fait partie du groupe volcanique de Klyuchevskaya qui regroupe 8 volcans.

Source : Volcano Discovery
Position du volcan Shiveluch par rapport aux volcans de son groupe.

Péninsule du Kamchatka

Les volcans de la péninsule du Kamchatka se situent le long de l'axe nord-sud et sont le résultat du glissement (subduction) de la plaque du Pacifique sous la péninsule, le long de la fosse de Kurile-Kamchatka.

Cette fosse est connue et répertoriée du sud de la péninsule jusqu'à la hauteur des volcans du groupe de Klyuchevskaya, qui est également la limite nordique des volcans de cette région, et sépare la plaque du Pacifique (à l'est) du bloc de Okhotsk (à l'ouest, sous la mer d'Okhotsk qui est située entre la péninsule de Kamchatka et le reste de la Russie).

Source : Siberian Wonders
La ligne pointillée représente une limite floue entre deux plaques tectoniques : la plaque de l'Amérique du Nord (Bloc de Béring) et le bloc de Okhotsk

En fait, les connaissances dans la tectonique de cette région changent rapidement. Jusqu'à tout récemment, le bloc de Okhotsk était considéré comme faisant partie de la plaque de l'Amérique du Nord, ce qui ferait en sorte que la plaque du Pacifique se glisserait sous la plaque de l'Amérique du Nord à l'ouest de l'océan Pacifique, alors qu'elle glisserait contre elle au niveau de la Californie (à l'est de l'océan Pacifique).

Source : Kid Mind Quest
Version simplifiée des plaques tectoniques majeures. Les flèches représentent les mouvements des plaques entre elle.
De plus, depuis très longtemps, la plupart des limites entre les plaques tectoniques majeures sont très bien définies.

La dorsale au milieu de l'Atlantique sépare les plaques "Américaines" des plaques Eurasiatique et Africaine, une autre dorsale sépare la plaque Nazca de la plaque du Pacifique, une dorsale entoure la plaque de l'Antarctique.

D'un autre côté, des fosses délimitent les zones entre la plaque Nazca de la plaque Sud-Américaine, une fosse existe entre la plaque du Pacifique et la plaque Eurasiatique à l'ouest de l'océan Pacifique et le système des chaines de montagnes Himalayennes séparent la plaque Indo-Australienne de la plaque Eurasiatique.

Cependant, les frontières tectoniques entre la plaque de l'Amérique du Nord et la plaque Eurasiatique au niveau du Pacifique restent flous et plusieurs théories abondent.

Source : USGS
Cette configuration des plaques tectoniques est la plus connue. La frontière entre la plaque Nord-Américaine et la plaque Eurasiatique serait située à l'intérieur de la Russie, le long d'une frontière passive (floue)

Les blocs de Okhotsk et de Béring et la plaque de l'Amérique du Nord

La configuration des plaques tectoniques, en particulier à l'échelle régionale, change en fonction des nouvelles données obtenues lors de tremblements de terre et d'analyses directs sur le terrain.

Selon une étude publiée en 2006 indique qu'une nouvelle façon de voir la frontière entre la plaque Eurasiatique et la plaque Nord Américaine.

Sur le terrain, le nord de la péninsule du Kamchatka, qui ne devrait pas être affecté par le glissement de la plaque du Pacifique sous le sud de la péninsule, présente des plissements caractéristiques d'une zone de compression, comme lors de la création d'une montagne. De plus, la bloc de Okhotsk présente un mouvement de rotation indépendant de la plaque de l'Amérique du Nord.

Ceci mènerait à croire que la péninsule du Kamchatka reposerait sur le bloc de Okhotsk qui serait en fait une plaque tectonique par elle-même. Il serait pressé de toute part par les trois grandes plaques (Nord-Américaine, Eurasiatique, Pacifique) et expliquerait le soulèvement progressive de la croûte terrestre à cet endroit.

Cette situation pourrait également être le cas du bloc de Béring, mais plus d'étude, et de séismes, sont nécessaire pour observer le mouvement de ces blocs.

Cependant, ceci ne résout toujours pas le problème de la frontière entre ces blocs et les plaques de l'Amérique du Nord et de l'Eurasie.
Source : News Wise
Représentation du bloc de Okhotsk et du bloc de Bering indépendamment de la plaque de l'Amérique du Nord. Les pointillés représentent les limites imprécises entre les plaques tectoniques. La péninsule du Kamchatka est située à l'intérieur du carré rouge.
Pour en savoir plus...

Does Kamchatka belong to North America?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire