mercredi 13 mars 2013

Séisme de Fitiai, Grèce - 11 mars 2013

Le 11 mars 2013, un séisme de 4.5 a secoué la région de Fitiai, dans le sud-ouest de la Grèce continentale et à l'ouest de Athènes.
Source : Centre Sismologique Euro-Méditerranéen
Ce séisme est survenu près de la zone transformante qui traverse la Grèce d'est en ouest et qui fait partie du système de la faille Nord-Anatolienne. En Turquie, cette faille sépare la plaque Eurasienne de la plaque Antolienne sur laquelle repose la majorité du pays.

En Grèce, cette zone transformante sépare la plaque Eurasienne au nord de la plaque de la mer Égée au sud. 
Source : Corinth Rift Laboratory
De plus, le lieu du séisme se situe tout près de la zone de subduction de l'Adriatique où la micro-plaque tectonique de l'Adriatique se glisse sous la plaque Eurasienne. Ce mouvement a donné naissance aux monts du Pinde (au sud des Alpes Dinariques) dans l'ouest du pays.

Un peu au sud de Fitiai, un autre mouvement tectonique s'est enclanché. Sur la plaque de la mer Égée, entre la Grèce continentale et la péninsule du Péloponnèse, le rift de Corinthe a pris naissance.

Le séisme du 11 mars, s'étant produit sur la plaque Eurasienne, n'est pas relié à ce rift malgré sa proximité. En fait, la faible profondeur du séisme (16km) en fait un séisme superficielle, sans apport avec la zone de subduction proche (qui aurait donné un séisme beaucoup plus profond). En fait, ce séisme est sans doute dû à un accommodement des différentes tensions dans la région associées au mouvement transformant de cette zone. De plus, l'étude du mouvement enregistré par les séismographe donne à penser qu'il s'agissait d'un mouvement majoritairement horizontale, un glissement, ou un décrochement, entre deux couches géologiques.

Pour en savoir plus...
A Miocene tectonic inversion in the Ionian Sea(central Mediterranean): Evidence frommultichannel seismic data

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire