mardi 20 août 2013

Volcan Sakurajima - Japon (Volcan Décade)

Le Volcan Sakurajima, situé dans la préfecture de Kagoshima, île de Kyushu, est un stratovolcan qui est entré en éruption pour la 500ème fois dimanche le 18 août 2013 (heure du Japon). La panache volcanique (nuage de cendres volcaniques éjecté au-dessus du volcan) s'est élevé à plus de 6km (20 000 pieds) de hauteur.
Source : NASA
La ville de Kagoshima, située de l'autre côté de la baie de Kagoshima, à environ 8 kilomètres du volcan, a été recouverte de cendres volcaniques. Ces cendres sont composées de fines particules de verre volcanique (obsidienne), ce qui peut causer des problèmes respiratoires importants.
Source : ITCJ
Sakurajima et Kagoshima
Quelques coulées pyroclastiques (composées de débris, de roches et de gaz volcaniques dense et très chaud) ont été aperçu à 1 km du cratère.

Volcan Sakurajima, Volcan Décade

Compte tenu de sa proximité avec la ville de Kagoshima (600 000 habitants) et sa grande activité, Sakurajima est catégorisée comme un volcan Décade, un volcan qui est considéré comme potentiellement dangereux pour la population. 
Jusqu'à l'éruption de 1914, ce volcan formait une île (île de Sakura) qui s'est rattachée à la péninsule de Osumi (située en face de Kogashima). 
La situation tectonique du Japon est complexe, mettant en scène plusieurs plaques tectoniques. Au nord, la plaque du Pacifique glisse sous la plaque de Okhotsk, alors qu'au sud, la plaque des Philippines glisse sous la plaque Eurasiatique.
Source : Montessori Muddle
Situation tectonique simplifiée du Japon (le cercle rouge indique la localisation du séisme du 11 mars 2011)
Le volcan Sakurajima est situé sur l'île de Kyushu et est l'un des volcans les plus actifs du Japon. Sakurajima est particulier car il a un magma visqueux à forte teneur en gaz, causant des éruptions volcaniques explosives. De plus, les éruptions continuelles donnent à croire que le volcan est assis sur un influx constant de magma depuis 1955. Avant 1955, le volcan n'entrait en éruption qu'une fois aux cents ans.

mardi 6 août 2013

Volcan Paluweh - Petites îles de la Sonde, Indonésie

Mise à jour - 12 août 2013

Samedi le 10 août, une coulée pyroclastique (vapeur de gas et roches), causée par un effondrement partiel du dôme de lave toujours en activité, a rejoint la côté nord de l'île, tuant au moins 6 personnes.

Article Original

Le 4 août 2013, le dôme de lave qui se trouvait au somment du volcan Paluweh (également nommé Kokatenda), s'est effondré, produisant des explosions et possiblement des coulées pyroclastiques. Il semblerait qu'environ 20% du dôme se soit détruit. (D'après Volcano Discovery)
Le volcan Paluweh est situé dans les Petites Îles de la Sonde (Lesser Sunda Islands), en Indonésie, à l'ouest de Jakarta.
Il s'agit d'un stratovolcan de près de 3km de hauteur (à partir du fond marin), ce qui lui donne une élévation de 385m au-dessus de la surface de l'océan. Il a créé l'île de Palu'e, où 10 000 habitants se partage l'îlot de 8km de diamètre.
Global Disaster Alert and Coordination System
En 1928, une partie du dôme formé s'est effondré dans la mer, causant des glissements de terrain qui ont déclenché un tsunami avec des vagues de 5 à 10km qui ont fait près de 160 morts dans la région. L'explosion a projeté des débris dans l'atmosphère, créant une petite période de refroidissement l'année suivante.

Contexte Géologique

Les Petites Îles de la Sonde, ainsi que plusieurs autres îles en Indonésie (Java, Sumatra, etc), sont des archipel d'avant-arc volcanique, c'est à dire qu'elles ont été créées par la subduction de la plaque Australienne (au sud) sous la plaque Eurasiatique.
USGS
La ligne courbe jaune représente la limite de subduction entre la Plaque Australienne, au sud, et la plaque Eurasiatique, au Nord.
Planète Terre
Exemple d'une subduction créant du volcanisme
Lorsqu'une plaque glisse sous une autre, certaines parties vont se briser (causant des tremblements de terre en profondeur), et les morceaux vont fondre sous la pression et les hautes températures. En retour, ces matières vont remonter à la surface de la croûte et créer des volcans grâce à cet "ébullition"
USGS
La ceinture de volcan à la limite entre la plaque Australienne et la plaque Eurasiatique.