mardi 20 août 2013

Volcan Sakurajima - Japon (Volcan Décade)

Le Volcan Sakurajima, situé dans la préfecture de Kagoshima, île de Kyushu, est un stratovolcan qui est entré en éruption pour la 500ème fois dimanche le 18 août 2013 (heure du Japon). La panache volcanique (nuage de cendres volcaniques éjecté au-dessus du volcan) s'est élevé à plus de 6km (20 000 pieds) de hauteur.
Source : NASA
La ville de Kagoshima, située de l'autre côté de la baie de Kagoshima, à environ 8 kilomètres du volcan, a été recouverte de cendres volcaniques. Ces cendres sont composées de fines particules de verre volcanique (obsidienne), ce qui peut causer des problèmes respiratoires importants.
Source : ITCJ
Sakurajima et Kagoshima
Quelques coulées pyroclastiques (composées de débris, de roches et de gaz volcaniques dense et très chaud) ont été aperçu à 1 km du cratère.

Volcan Sakurajima, Volcan Décade

Compte tenu de sa proximité avec la ville de Kagoshima (600 000 habitants) et sa grande activité, Sakurajima est catégorisée comme un volcan Décade, un volcan qui est considéré comme potentiellement dangereux pour la population. 
Jusqu'à l'éruption de 1914, ce volcan formait une île (île de Sakura) qui s'est rattachée à la péninsule de Osumi (située en face de Kogashima). 
La situation tectonique du Japon est complexe, mettant en scène plusieurs plaques tectoniques. Au nord, la plaque du Pacifique glisse sous la plaque de Okhotsk, alors qu'au sud, la plaque des Philippines glisse sous la plaque Eurasiatique.
Source : Montessori Muddle
Situation tectonique simplifiée du Japon (le cercle rouge indique la localisation du séisme du 11 mars 2011)
Le volcan Sakurajima est situé sur l'île de Kyushu et est l'un des volcans les plus actifs du Japon. Sakurajima est particulier car il a un magma visqueux à forte teneur en gaz, causant des éruptions volcaniques explosives. De plus, les éruptions continuelles donnent à croire que le volcan est assis sur un influx constant de magma depuis 1955. Avant 1955, le volcan n'entrait en éruption qu'une fois aux cents ans.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire