mardi 24 septembre 2013

Les principes tectoniques - Collision, transformation et divergences - 2ème Partie

Les Frontières Divergentes
Général : Deux plaques tectoniques s'éloignent l'une de l'autre. Entre les deux, la croûte s'étire et s'amincit avant de s'effondrer et de faire place à de la nouvelle croûte océanique.

Les frontières divergentes se créent lorsque les mouvements de convection dans le manteau permettent une accumulation de chaleur directement sous la croûte. Cette chaleur permet la fusion de la roche formant la croûte, qui se bombe grâce à la dilatation de la roche.
Le mouvement de convection et le point où la chaleur remonte à la surface.
Lorsque ce phénomène a lieu sous une croûte continentale, il s'agit de l'amorce d'un rift, comme pour le Grand Rift Africain. La croûte va se soulever, s'étirer et s'amincir avant de s'affaisser.
La croûte terrestre s'affaisse et les bordures du rift s'éloignent l'un de l'autre.
Une fois la croûte affaissée, la chaleur permet aux deux morceaux de chaque côté de s'éloigner l'un de l'autre.  Après un certain temps, l'affaissement est suffisamment prononcé pour permettre à la zone de rift d'être envahi par l'océan.

Par la suite, lorsque l'étirement et l'affaissement de la croûte atteint sa limite, le magma va pouvoir faire surface entre les deux morceaux de plaque et de la croûte océanique va être fabriquée (comme le long de la dorsale Médio-Atlantique).

Les Frontières Transformantes
Général : Les plaques de part et d'autres de la frontière glissent l'une contre l'autre pour accommoder les mouvements des plaques.

Les frontières transformantes se retrouvent partout sur le globe terrestre, autant près des zones de subduction que près des dorsales et à la surface des croûtes.
En fait, toutes les frontières ne suivent pas de parfaites lignes droites. Elles sont coupées en segments qui sont séparés par des zones transformantes. Ceci permet aux mouvements des plaques de s'effectuer plus doucement car les failles transformantes servent de zone tampon entre les segments.
Les limites transformantes permettent d'adapter les mouvements des plaques entre elles.

Des séismes sont régulièrement le résultat d'un mouvement le long d'une faille transformante ce qui, sur le plancher océanique, ne cause généralement pas de tsunami car le sol ne se soulève pas, ne créant pas de vagues à la surface.

mardi 10 septembre 2013

Les principes tectoniques - Collision, transformation et divergences - 1ère Partie

Source : Planète Terre
Les séismes sont causés par des mouvements de la croûte terrestre, une croûte malléable qui est déposée sur l'asthénosphère, la partie inférieure du manteau supérieur.

La croûte terrestre, quant à elle, est divisée en deux croûtes aux propriétés et caractéristiques distinctes : la croûte océanique et la croûte continentale.

La croûte océanique se retrouve principalement sous les océans et a été créée par l'arrivée de magma au niveau des dorsales océaniques.

La croûte terrestre est composée d'un mélange de la roche créée au niveau des dorsales, de roches créée par l'activité volcanique, de sédiment créé par l'érosion, et des roches métamorphiques (des roches qui ont été transformées par un changement de pression et/ou de température).

Ces différences entre les deux types de croûtes sont importantes pour comprendre les mécanismes en cause au niveau des trois types de frontières.

Les 3 frontières tectoniques

Frontière convergente 

Deux plaques tectoniques entre en collision, donnant lieu à trois types de collision.

  • Océanique - Continentale : zone de subduction et création de montagnes
La plaque océanique, plus dense et lourde, se glisse sous la légère plaque continentale. Cependant, ce glissement ne s'effectue pas d'un mouvement régulier et est soumis à beaucoup de friction de la plaque supérieure. Ceci donne naissance à une chaine de montagne en bordure d'un continent. De plus, la plaque océanique se brise sous la pression et "fond", créant des bulles de roches fondues qui remontent pour donner naissance à une chaine de volcans.

Exemple : plaque de Nazca sous l'océan Pacifique qui entre en collision avec la plaque de l'Amérique du Sud en donnant naissance à la Cordillère des Andes.
  • Océanique - Océanique : zone de subduction et création d'un arc volcanique
Habituellement, la plus vieille roche de fonds océaniques sera plus froide et plus dense. Celle-ci se glissera donc sous la plaque plus jeune. La conséquence directe est la formation d'un arc volcanique insulaire, c'est à dire une chaine de volcans prenant naissance sur le plancher océanique et qui sera parallèle à la zone de subduction.

Exemple : la plaque du Pacifique qui se glisse sous la plaque Nord Américaine  à la hauteur des Aloutiennes dans le Pacifique Nord.
  • Continentale - Continentale : formation de montagnes

Dans le cas de cette collision, aucune des deux plaques n'arrivent à s'enfoncer l'asthénosphère qui est trop dense et lourd par rapport à une plaque continentale. Ceci donnera naissance à une chaine de montagnes. 

Exemple : La chaine des Himalayas a été créée par la collision de la plaque continentale.

Les frontières transformantes et divergentes seront présentées la semaine prochaine.

mercredi 4 septembre 2013

Séisme de Bella Bella, Colombie-Britannique, Canada - 3 septembre 2013

Le 3 septembre 2013, un séisme de 6.0 a secoué les Îles-de-la-Reine-Charlotte (Haida Gwaii). Ce séisme a eu lieu au sud des îles, au nord de l'île de Vancouver.
Source : USGS

Ce séisme a été suivi de trois répliques jusqu'à présent, variant en magnitude entre 4.6 et 5.9.
Cette zone de la côte ouest du Canada est caractérisé par la jonction entre 3 plaques tectoniques.
Source : NRCAN
À l'ouest, la plaque Explorer (une micro-plaque associée à la plaque de Juan de Fuca) est séparée de la plaque du Pacifique par une dorsale qui fabrique de la nouvelle croûte océanique qui se rajoute au deux plaques, repoussant celles-ci de part et d'autre.
Cette pression pousse la plaque Explorer vers l'est et celle-ci se glisse sous la plaque Nord-Américaine le long de la ligne de subduction de Cascadia.
Au nord et au Sud de la plaque de Juan de Fuca, la plaque du Pacifique glisse contre la plaque Nord-Américaine.
Les séismes du 3 septembre, ont eu lieu tout près du point triple au nord, sur la plaque Explorer. Ceci pourrait indiquer que les séismes seraient associés à des failles de surfaces qui ajustent les mouvement plus importants de subduction de la plaque Explorer.

Pour en savoir plus...

Séisme de Port Hardy - 8 Novembre 2012 : Plaques tectoniques de Juan de Fuca et de Cocos.
Contexte des tremblements de terre dans l'Ouest du Canada

mardi 3 septembre 2013

Trouvé sur le web... Semaine du 1er septembre 2013

Au cours de mes recherches sur les courants océaniques affectés par la géologie, je suis tombée sur ce petit vidéo représentant les courants de surface enregistrés entre Juin 2005 et Décembre 2007.
Créé par le Scientific Visualization Studio de la NASA.
Une image de type wallpaper peut être téléchargée ici.