mardi 28 janvier 2014

Séisme de Lixourion, Grèce - 26 janvier 2014

Le 26 janvier 2014, un séisme d'une magnitude de 6.1 a ébranlé la région de Lixourion, dans l'ouest du pays. Ce séisme a été suivi de plusieurs répliques ayant des magnitudes variant entre 4.5 et 5.4.
Source : USGS
Ces séismes se sont produits dans la zone d'une faille transformante qui sépare la Grèce d'est en ouest. Cette faille transformante, à la trajectoire imprécise, se poursuit en Turquie sous le nom de "Faille Anatolienne-Nord", une faille très active qui a vu sept séismes d'une magnitude supérieure à 7.0 depuis 1939. Cependant, l'activité de la faille Anatolienne-Nord (à l'est de la Grèce) et celle de la faille transformante de Cefalonia (à l'ouest de la Grèce) agissent indépendamment l'une de l'autre.
Source : Corinth Rift Laboratory
La zone touchée par les séismes est dans une zone qui relie deux mouvements de subduction :
1) la plaque Africaine glissant sous la micro-plaque Égée au sud (le long de l'arc hellénique)
2) la microplaque Adriatique (entre la Grèce et l'Italie) glissant sous la plaque Eurasiatique

En fait, le séisme de 6.1 a une forte composante transformante, impliquant que la faille transformante et ses failles associées sont en cause. Ses répliques ne sont que des mouvements d'accommodation sur les failles adjacentes. D'ailleurs, la faible profondeur du séisme (environ 12km) fait également pencher en faveur de la faille transformante (un séisme associé aux zones de subduction aurait été beaucoup plus profond à cet endroit).

Séisme de Fitiai, Grèce - 11 mars 2013

mardi 21 janvier 2014

Volcan Sinabung - Sumatra, Indonésie

Depuis le 15 septembre 2013, le volcan Sinabung (un stratovolcan), situé sur l'île de Sumatra en Indonésie, est en éruption. Depuis ce temps, plusieurs centaines d'éjections de cendres volcaniques de type vulcanienne (éruption explosive causée par un "bouchon" dans la cheminée volcanique, voir l'article de Simplement Géologie sur les types d'éruption volcanique).

De plus, quelques coulées pyroclastiques ont eu lieu ainsi que des panaches volcaniques ayant atteint une hauteur maximale de 10 km d'altitude le 19 novembre 2013.
Le volcan Sinabung est indiqué en violet, dans le coin Nord-Ouest de la carte, sur l'île de Simatra et  l'ouest de Singapour.
Source : USGS
L'activité volcanique du volcan Sinabung ayant commencé le 15 septembre 2013 survient trois ans après sa dernière éruption volcanique (27 août 2010 jusqu'en septembre). Celle-ci était la première éruption volcanique de ce volcan en 400 (non confirmé) ou 1200 ans, malgré quelques indications de son activité.

En effet, en 1912, des fumeroles sont apparus sur ses flancs, mais aucune éruption n'a eu lieu.

Le cratère du volcan est formé de quatre sommets se chevauchant et alignés nord-sud et le plus jeune est situé au sud. Le Lac Toba, et son volcan, est situé à 25km au sud-est de Sinabung, sans avoir de relation l'un avec l'autre.

Sinabung, comme la plupart des volcans situés sur l'île de Sumatra, est né de la subduction de la plaque Austro-Indienne sous la micro-plaque de Sunda (souvent associée à la plaque Eurasiatique), le long de la fosse de Sunda.
Source : Smithsonian Institution - Global Volcanism Program
Sinabung fait partie d'une série de volcans se trouvant à environ 300km de la zone de subduction.