mardi 11 mars 2014

Séisme de Ferndale, Californie, États-Unis - 9 mars 2014

Le 9 mars 2014, un séisme de 6.8 a frappé au large de la Californie, aux États-Unis. Ce séisme a eu lieu sous l'océan Pacifique, sur la plaque tectonique de Juan de Fuca, et n'a provoqué aucun tsunami.
Source : USGS
Le séisme a eu lieu près de point triple de Mendocino, à l'ouest de la Californie, où trois plaques tectoniques se touchent. Cette zone fait partie de la Ceinture de Feu du Pacifique.
  1. La plaque de l'Amérique du Nord à l'est sur laquelle repose la plus grande partie des États-Unis, le Canada et le Mexique.
  2. La plaque du Pacifique au sud-ouest sur laquelle repose une partie de la Californie et la péninsule de Baja.
  3. La plaque de Juan de Fuca au nord-ouest. Cette plaque peut être divisée en trois partie, la micro-plaque de Gorda au sud, Juan de Fuca au centre et Explorer au Nord.
Ces trois plaques ont des mouvements distincts les unes avec les autres.
Source : NRCAN
  • La plaque de Juan de Fuca glisse sous la plaque de l'Amérique du Nord le long de la zone de subduction des Cascades, créant une série de volcans dont plusieurs sont toujours en activité : Mont St. Helens (actif - Washington), Mont Garibaldi (dormant - Colombie-Britannique), Mont Lassen (actif - Nord de la Californie), Mont Baker (actif - Washington), Mont Rainier (actif - Washington), Mont Mazama (dorman - Oregon), etc.
  • La plaque de Juan de Fuca est séparé de la plaque du Pacifique à l'ouest par la dorsale de Juan de Fuca. Au sud, les deux plaques glissent l'une contre l'autre dans la prolongation de la faille de San Andreas.
  • La plaque du Pacifique glisse contre la plaque de l'Amérique du Nord au niveau de la Californie, le long de la faille de San Andreas. Ce mouvement transformant explique pourquoi la série de volcans dans l'ouest de l'Amérique du Nord s'arrête dans le nord de la Californie, à la hauteur du point triple. 
Source : University of Colorado Boulder
Le séisme du 9 mars a eu lieu sur la plaque de Juan de Fuca, dans la sous-région de Gorda, le long d'une faille transformante à l'intérieur même de la plaque. Ces failles existent pour accommoder les plus importants mouvements entre les plaques et quelques fois, la pression est relâchée le long de celles-ci.
Comme il s'agit d'une faille transformante, c'est à dire que les morceaux glissent l'un contre l'autre, l'eau qui recouvre cette plaque n'est pas déplacée en hauteur, évitant de créer un tsunami important.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire