mardi 1 avril 2014

Séisme de Iquique, Chili - 1 avril 2014

Le 1er avril 2014, un séisme d'une magnitude de 8.2 a eu lieu au large de la côté du Chili, tout près de la frontière de ce pays avec le Pérou.

Source : USGS
Depuis environ deux semaines, la région a subit une activité constante avec des séismes d'une magnitude supérieure à 5.0.
Des répliques sismiques sont à prévoir et une secousse de 6.2 a eu lieu moins de 12 minutes après la secousse initiale.

Tsunami

Une alerte de tsunami a été déclenché pour le Chili, le Pérou, l'Écuateur, le Panama et le Nicaragua.
L'entièreté des villages côtiers est demandés car la vague pourrait être de près de 2 mètres de hauteur.

Contexte tectonique

Le séisme a eu lieu le long de la zone de subduction (chevauchement) entre la plaque de Nazca à l'ouest, sous la plaque de l'Amérique du Sud (à l'est). Le séisme a eu lieu sur la plaque de l'Amérique du Sud, à une très faible profondeur de 10km. (La profondeur a été révisé à 20.1km)

Si la profondeur avait été plus importante, le séisme aurait pu être dû au bris de la plaque inférieur dans le manteau. Ce genre de séisme, même lorsqu'ils sont importants, n'ont pas d'impacts importants et ne déplacent pas l'eau de l'océan car la pression et les mouvements sont contenus.

Par contre, dans ce cas-ci, le séisme fut de faible profondeur, ce qui peut entrainer un tsunami. Si la faille en cause dans le séisme bouge horizontalement, la probabilité d'un tsunami est faible. Lorsque un des côtés de la faille se soulève (ou s'affaisse) brusquement, l'eau "suit" le mouvement (une colonne d'eau se déplace) et peut créer une vague qui va donner naissance à un tsunami.

Lors du séisme du 1er avril, la plaque supérieure (Amérique du Sud) subit de très grandes pressions car même si la plaque du Pacifique glisse sous la plaque de l'Amérique du Nord, celle-ci est tout de même poussée par l'autre plaque.

L'une des raisons de ces importants séismes le long de la côte ouest de l'Amérique du Sud est la vitesse de déplacement des plaques. La plaque de Nazca se déplace vers l'est à raison de 80 mm (3 pouces) par année alors que la plaque de Juan de Fuca (dans le Pacifique, au sud-ouest du Canada), en comparaison, glisse sous la plaque tectonique de l'Amérique du Nord de 43 mm par année.

Cette zone de subduction a donné naissance à certains des plus importants séismes enregistrés, dont celui du 27 février 2010 (magnitude de 8.8) qui a eu lieu dans la même région, et le séisme de Valdivia en 1960 (magnitude de 9.5, le plus important séisme jamais enregistré).

Volcan au Pérou

Depuis 2006, le volcan Ubinas, au Pérou, a montré des signes d'éruption volcanique avec des émissions de cendres et l'apparition de fumeroles (petites ouvertures sur les parois du volcan laissant passer de la vapeur et des gaz). Le volcan était en dormance depuis une quarantaine d'année.

Le 1er avril 2014, un état d'urgence a été déclaré dans les villages situés près du volcan.
Le volcan Ubinas est représenté par le cercle orange.
Quoique non reliés, ces deux événements ont eu lieu à moins de 400km l'un de l'autre. Cette proximité, l'importance du séisme et l'instabilité du volcan Ubinas pourraient peut-être faire réagir celui-ci.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire