mardi 26 août 2014

Séisme de Napa, Californie, États-Unis - 24 août 2014

Un séisme d'une magnitude de 6.0 a frappé dans la région de la baie de San Francisco, en Californie. Ce séisme a eu lieu dans une zone où les sols sont très sensibles aux vibrations car ils sont formés de matériaux souples et mous, comme de la boue et remblais. Dans ces conditions, un séisme peut causer des affaissements de sol, des glissements de terrain et des dommages associés à des mouvements de plus grandes amplitudes.
Source : USGS
Contexte Tectonique
Le séisme a eu lieu dans le contexte du glissement de la plaque du Pacifique contre la plaque de l'Amérique du Nord, un mouvement qui a donné naissance à plusieurs systèmes de failles dont la plus connue étant celle de San Andreas. Celle-ci, située la plus à l'ouest des failles, est considérée comme la frontière entre les deux plaques.
Source : USGS
La plaque du Pacifique se déplace vers le Nord-Ouest relativement à la plaque de l'Amérique du Nord.
Les autres failles, tout aussi actives, servent à accommoder le mouvement entre les deux plaques tectoniques et la pression qui en résultent sur les blocs de roches.
La majorité des failles dans la région sont des failles transformantes, c'est à dire que les deux blocs de chaque côté glissent l'un contre l'autre, regroupées dans des groupes de failles appelés "système".
Source : USGS
Le séisme de Napa a eu lieu près de la faille de Napa Occidentale, entre deux systèmes de failles très actives : Concord-Green Valley à l'est et Hayward-Rodgers Creek à l'ouest. Plus à l'ouest, le système de la faille de San Andreas est le système en cause lors du tremblement de terre de San Francisco de 1906 (18 avril).
Dans les 24 heures suivant le séisme du 24 août, plus de 125 séismes mineurs ont secoué la région.

lundi 11 août 2014

Volcan Kuchinoerabu-Jima - Îles Osumi, préfecture de Kagoshima, Japon

Le 3 août 2014, une éruption volcanique, avec un panache de cendre et une coulée pyroclastique, a eu lieu sur l'île de Kuchinoerabu, au Japon. Cette éruption s'est produite près de 34 ans après sa dernière éruption volcanique.
Les éruptions de Kuchinoerabu-jima sont habituellement de courtes durées et celle du 3 août s'est calmée en quelques jours.
Source : Google Maps
L'île de Kuchinoerabu est composé de trois jeunes cratères actifs : Furu-Take, le cratère le plus élevé, Shin-Take, le cratère le plus jeune et Noike. L'éruption du 3 août s'est situé près de Shin-Take.
L'île de Kuchinoerabu est située sur la Ceinture de Feu du Pacifique, là où la plaque des Philippines glisse sous la plaque Eurasiatique. Cette situation permet à une ligne de volcans de se développer derrière cette frontière tectonique car la plaque chevauchée se brise (causant des séismes) et fond (causant les volcans) en s'enfonçant dans le manteau.
Source : Montessori Muddle
Situation tectonique simplifiée du Japon (le cercle rouge indique la localisation du séisme du 11 mars 2011)
En regardant la carte des volcans du Japon, le volcan Kuchinoerabu-jima est situé tout près du volcan Sakura-jima, un volcan décade et le volcan le plus actif du Japon.

Pour en savoir plus...
Kuchinoerabu-jima à Smithsonian Institution - Global Volcanism Program

lundi 4 août 2014

Séisme de Ludian, Province de Yunnan, Chine - 3 août 2014

Le 3 août 2014, un séisme de magnitude 6.1 a frappé la région de Ludian dans la province de Yunnang, dans le sud de la Chine. Cette province possède une frontière avec la Birmanie (Myanmar), le Laos et le Viet-Nam.
Au moment de publier cet article, plus de 350 personnes y ont trouvé la mort dans l'effondrement de plusieurs édifices.
La pluie abondante et le séisme en lui-même ont causé plusieurs glissements de terrains, ralentissant les efforts des sauveteurs et l'approvisionnement en médicaments et nourriture essentielle.
Source : USGS
Contexte tectonique

La province de Yunnan et celle de Sichuan (située au Nord) se situent à l'extrême est du système des Himalayas. Elles sont donc soumises à la pression provenant de la formation des Himalayas.
Ces deux provinces consistent en nombreux blocs solides qui bougent, sous la pression de la plaque Indienne sur la plaque Eurasiatique, selon des mouvements de translation et de rotation.
Les failles majeures de la région présente une composante transformante (les deux côtés de la faille glissent l'une contre l'autre) importante et en cause dans un grand nombre de séismes, même si le séisme de 2012 fut causé par une faille inverse (là où un côté de la faille se soulève pour chevaucher l'autre côté.)
Le séisme de Ludian a eu lieu sur une faille transformante et a une faible profondeur, ce qui explique en partie les dégâts subits dans la région.

Séismes récents dans la région
24 mai 2014 : magnitude de 5.6 dans la région de Yingjiang, Yunnan
31 août 2013 : magnitude de 5.8 dans la région de Deqen, Yunnan
7 septembre 2012 : magnitude de 5.6 et 5.3, Yiliang, Yunnan
24 mars 2011 : magnitude de 6.9, Birmanie
12 mai 2008 : magnitude de 8.0 et 7.9, Wenchuan, Sichuan. La faille de Longmenshan, une faille inverse, est en cause. Elle sépare le bassin de Sichuan, à l'est, du plateau du Tibet à l'ouest.

Pour en savoir plus...
Research into Fault Motion in Sichuan-Yunnan Region