mardi 2 septembre 2014

Volcan Bardarbunga - Islande

Bardarbunga - Islande

Entre le 21 août et le 1er septembre 2014, 18 séismes de magnitude supérieure à 4.5 ont secoué la région du volcan Bardarbunga en Islande. Le volcan lui-même est entré en éruption, sous la calotte glaciaire Vatnajökull, le 23 août.
Une première éruption le long d'une fissure volcanique est survenue le 29 août et n'a duré que quelques heures. La dernière éruption a eu le 30 août, le long d'une fissure volcanique, et est toujours en cours au moment de cet article.
Source : USGS
La fissure volcanique a une longueur de 1.5km et se situe au milieu du Holuhraun. Au lieu de s'écoulé du sommet du volcan ou d'un cône volcanique sur l'une de ses pentes, la lave s'écoule d'une longue fissure et l'éruption est habituellement effusive (la lave est fluide et s'écoule sans problème) plutôt qu'explosive.
Fissure Volcanique dans le Holuhraun
Benedikt Gunnar Ofeigsson, Icelandic Met Office
Le Holuhraun est un désert de lave causé principalement par les coulées de lave du volcan Bardarbunga et est situé au pied de la plus importante calotte glaciaire d'Islande, le Vatnajökull.

Contexte géologique
L'Islande est situé au dessus d'un point chaud, tout comme Hawaii. Cependant, l'Islande est un cas exceptionnel puisque que le point chaud est situé exactement sur la dorsale Médio-Atlantique qui sépare la plaque de l'Amérique du Nord de la plaque Eurasiatique.
Source : USGS
La ligne en violet représente la dorsale médio-atlantique
La dorsale médio-atlantique est la continuité temporelle du rift ayant séparé les Amériques de l'Eurasie et de l'Afrique. Le long de la dorsale, du magma remonte à la surface et produit de la nouvelle croûte océanique à chaque plaque de part et d'autre, les poussant dans le même mouvement.
Source : P.A. Bourque
Diagramme d'une dorsale océanique. Le magma (en rose) remonte à la surface du plancher
océanique et en se refroidissant, crée de la nouvelle croûte océanique.
Un point chaud est un endroit où un point de chaleur se produit dans le manteau et cause la fusion du matériel. Le matériel fondu remonte à la surface de la croûte et forme un volcan localisé.

Ces deux événements géologiques font de l'Islande un endroit propice aux volcans.

Volcan Bardarbunga
Le volcan Bardarbunga est situé à la junction des trois "branches" de la dorsale médio-atlantique se trouvant sur l'île. Ce volan et 6 autres se retrouvent sous la calotte glaciale la plus importante d'Islande : le Vatnajökull.
Source : Wikipedia
Les zones grises représentent les calottes glaciaires.
Malgré que les fissures volcaniques associées à ce volcan soient principalement effusive, le volcan lui-même est principalement explosif. Ceci, combiné à la calotte glaciale, peut causé beaucoup de dommage en cas d'éruptions : panache volcanique (composé de cendres et de gaz volcaniques pouvant causer des problèmes à l'aviation), la fonte d'une partie du glacier et inondation des zones adjacentes, etc.
La dernière éruption confirmée du volcan remonte à 1910, cependant l'activité volcanique associée à ce volcan a augmenté au cours des 7 dernières années, avec un léger répit suite à l'éruption de Grimsvötn en 2011. Grimsvötn et Bardarbunga interagissent l'un avec l'autre.

Pour en savoir plus
Icelandic Meteorological Office
Bardarbunga sur Global Volcanism Program du Smithsonian Institution
L'Islande - Énergie et Géologie - Simplement Géologie

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire