mardi 17 février 2015

Zone de fracture Charlie-Gibbs, Dorsale Médio-Atlantique Nord - 13 février 2015

Un séisme de 7.1 a frappé la zone de la fracture Charlie-Gibbs, sur la dorsale Médio-Atlantique Nord, sous l'océan Atlantique. Cette zone est situé entre la pointe du Larador en Amérique du Nord et l'Ireland en Europe. Il s'agit d'une faille est-ouest localisée près de la latitude 53°N et a une longueur d'environ 2000km.
Source : USGS
L'une des particularités de la zone de fracture Charlie-Gibbs est le décalage de près de 350km qu'elle cause à la dorsale dans l'Atlantique Nord, entre le point triple des Azores et l'Islande.

La dorsale Médio-Atlantique est une frontière divergente où les plaques de l'Amérique du Nord et de l'Amérique du Sud s'éloignent des plaques tectonique de l'Eurasie et de l'Afrique. Le long de cette frontière, un nouveau plancher océanique est créé par la remontée du magma à la surface et ce mouvement force la séparation des plaques.
Anatomie d'une dorsale médio-océanique.
Le magma remonte à la surface au niveau de la crête pour former
de la nouvelle croûte océanique, repoussant les plaques de part et d'autres.
Source : Planète Terre

Le long de la dorsale, des failles transformantes (les deux côtés de la failles glissent l'une contre l'autre dans des directions opposées) la recoupent pour permettre l'ajustement des bordures des plaques sous la pression du magma. Ces zones de fractures séparent la dorsale en différentes sections avec des décalages plus ou moins important par rapport à l'axe principale de la dorsale.
Schéma d'un segment de dorsale.
1- La dorsale est représentée par la ligne noire épaisse. Le magma remonte
à la surface à cet endroit.
2- La faille transformante est la zone
où les morceaux de par et d'autre se déplacent dans des directions opposées.
3- Les zones de fractures sont des failles où les deux morceaux se déplacent dans
la même direction.
Source : Université de Tulane
La zone de fracture Charlie-Gibbs est composée de deux failles rapprochées (faille Nord et faille Sud) et cause un décalage important de la dorsale.

Zone de Fracture de Romanche est une autre zone bien connu dans l'océan Atnalique. Située entre les plaques de l'Amérique du Sud et de l'Afrique. Située près de l'équateur, la zone fait plus de 2400km de longeur et crée un décalage dans l'axe de la dorsale de 950km.
Localisation des Zones de Fractures importantes pour l'Atlantique Sud.
Du Nord au Sud : Doldrums, Strakhov, St.Paul, Romanche, Chain, Ascension
Source : Geological studies of the Eastern Romanche Transform

jeudi 12 février 2015

Séisme de Umuquena, Venezuela - 5 février 2015

Le 5 février 2015, un séisme d'une magnitude de 5.0 a secoué la région de Umuquena, dans l'ouest du Venezuela, tout près de sa frontière avec la Colombie.
Source : USGS
Ce séisme se situe dans une zone de sismicité diffuse où la limite entre la plaque de l'Amérique du Sud et la plaque des Caraïbes est floue.
Plusieurs mouvements tectoniques se produisent autour de cette région.
  • À l'ouest, la plaque de Nazca est subductée sous la plaque de l'Amérique du Sud.
  • Au nord du Vénézuela, la plaque de l'Amérique du Sud se déplace vers l'ouest en fonction de la plaque des Caraïbes située au nord.
  • Au nord-est du Vénézuela, la plaque de l'Amérique du Sud glisse sous la plaque des Caraïbes.
Source : Giuseppe Giunta et Silvia Orioli
(voir la référence au bas de l'article)
Version simplifié de la tectonique dans la mer des Caraïbes 
Cependant, dans la zone du séisme, la limite entre les plaques tectoniques est floues. Il s'agit d'une zone de transition entre le mouvement tectonique de Nazca/Amérique du Sud et celui de Caraïbes/Amérique du Sud. De la déformation crustale est présente, renforçant l'idée de transition, et les séismes y sont modérés et de faible profondeur.
Le séisme du 5 février, de sa faible profondeur (10km), de sa magnitude modérée ainsi que de sa localisation loin de la zone de transformation de Caraïbes/Amérique du Sud (situé dans le nord-est du Vénézuela), n'est pas un séisme inhabituel pour cette région.

Références:
Giuseppe Giunta and Silvia Orioli (2011). The Caribbean Plate Evolution: Trying to Resolve a Very Complicated Tectonic Puzzle, New Frontiers in Tectonic Research - General Problems, Sedimentary Basins and Island Arcs, Prof. Evgenii Sharkov (Ed.), ISBN: 978-953-307-595-2, InTech, DOI: 10.5772/18723. Available from: http://www.intechopen.com/books/new-frontiers-in-tectonic-research-general-problems-sedimentary-basins-and-island-arcs/the-caribbean-plate-evolution-trying-to-resolve-a-very-complicated-tectonic-puzzle

mardi 3 février 2015

Séisme de La Punta, Argentine - 2 février 2015

Le 2 février 2015, un séisme d'une magnitude de 6.3 a frappé le centre de l'Argentine, près de sa frontière avec le Chili. Ce séisme a eu lieu à quelques 350km à l'est de Santiago, la capitale du Chili, ce qui le place à l'est de la chaine des Andes.
Source : USGS
Le séisme de La Punta, même s'il a eu lieu à l'intérieur de la plaque tectonique de l'Amérique du Sud, est constant avec la subduction de la plaque de Nazca (sous l'océan Pacifique) sous la plaque de l'Amérique du Sud. Sa profondeur (172km) est constant avec les données provenant de plusieurs autres séismes dans la région qui place la plaque de Nazca à environ 160-200km de profondeur. Ce séisme est donc un résultat du bris de la plaque de Nazca dans le manteau.
Le séisme du 2 février est le résultat de la subduction de la plaque de Nazca sous la plaque de l'Amérique du Sud
le long de la fosse du Pérou-Chili