mardi 26 mai 2015

Géologie de la semaine - 19 au 25 mai 2015

Séismes - Mise à jour
Kokopo - Papouasie-Nouvelle-Guinée 
Depuis le 1er mai, plus de 70 répliques de magnitude supérieure à 4.5 ont été enregistrées dans la région touchée par un séisme de 7.5 le 29 mars 2015. Plusieurs répliques sont toujours à prévoir compte tenu de la pression importante relâchée le 29 mars. Les plaques tectoniques impliquées (micro-plaque de la mer de Solomon et la micro-plaque de Bismarck-Sud, associée respectivement à la plaque de l'Australie et la plaque du Pacifique) doivent retrouver un équilibre après le déplacement en cause lors de ce séisme.
Source : USGS
Népal 
Depuis le séisme de 7.8 du 25 avril 2015 localisé près de Lampjung au Népal, plus d'une cinquantaine de répliques (magnitude supérieure à 4.5) ont été ressenties dans tout le pays. Parmi ces répliques, trois séismes de plus de 6.0 ont eu lieu. Les infrastructures déjà affaiblis par le séisme principal continuent de mettre la population en danger et plusieurs glissements de terrain empêchent toujours les secours de se rendre dans les villages reculés. L'importance et la cadence des séismes ont diminué, mais des répliques sont à prévoir pour encore plusieurs années alors que les plaques en jeu dans ce séisme ce replace après le relâchement de pression du 25 avril.
Source : USGS
Localisation des séismes de M4.5+ entre le 25 avril et le 25 mai 2015
Volcan
Volcan Wolf - Iles Galapagos, Équateur
Lundi le 25 mai 2015, le plus haut sommet des îles volcaniques des Galapagos, le volcan Wolf, est entré en éruption. Il s'agit de sa première éruption en 30 ans et pourrait causer la disparition de la seule colonie d'iguane rose dans le monde. Cet iguane, observé pour la première fois en 1986, n'a été étudié que depuis le début des années 2000 et en 2009, il a été catégorisé comme une variété distincte des autres lézards dans le monde, et même des autres lézards trouvés dans les îles Galapagos, ayant évolué par lui-même depuis 5.7 millions d'années.
Copyright Gabriele Gentile
Le volcan Wolf est situé sur l'île Isabela, la plus grande île de l'archipel. Cinq autres volcans (Ecuador, Alcedo, Cerro, Azul, Darwin et Sierra Negra) partagent l'île. Tous les volcans sont de type bouclier, comme les volcans formant les îles de Hawaii. En fait, les Galapagos se sont formés grâce à un point chaud situé sous la plaque de Nazca, tout près de la frontière entre celle-ci et la plaque de Cocos.
Un point chaud est causé lorsqu'un panache de matériau fondu du manteau remonte vers la surface, créant une chambre magmatique sous un point statique à la surface de la Terre. Ce point, qui ne bouge pas par rapport au manteau de la terre, va laisser des traces d'anciens volcans montrant le déplacement de la plaque tectonique au-dessus du point chaud. Ceci donne naissance à une chaine de montagnes soumarines plus ou moins linéaire.


mardi 12 mai 2015

Critique - Quatre milliards d'années d'histoire : Le patrimoine géologique du Canada


Résumé tiré du site des Éditions MultiMonde

Coordonné par Robert Fensome, Graham Williams, Aïcha Achab, John Clague, David Corrigan, Jim Monger, Godfrey Nowlan
Quatre milliards d'années d'histoire nous plonge dans une véritable aventure épique: celle de l'évolution des roches, des fossiles et des paysages du Canada. Des continents se sont formés puis démantelés, des océans se sont ouverts puis refermés. Cette histoire montre aussi comment l'oxygène – si vital – est apparu et a augmenté dans l'atmosphère de la Terre, comment la vie a évolué et a connu des périodes de disparitions rapides d'espèces, comment des calottes glaciaires se sont avancées puis retirées, et bien plus encore.
L'histoire géologique du Canada est fascinante, parfois même surprenante, en voici quelques exemples:

  • Des montagnes aussi hautes que l'Himalaya ont, par le passé, dominé les paysages du sud du Québec et de l'Ontario.
  • Des éléphants ont déjà parcouru les Prairies et des chameaux ont vécu en Arctique.
  • La richesse minérale de la région de Sudbury est le résultat direct de l'impact d'un astéroïde.
  • Des éruptions volcaniques ont eu lieu en Colombie-Britannique aussi récemment qu'au 18e siècle.

Quatre milliards d'années d'histoire présente les notions géologiques de base, comme la formation des roches et des minéraux, la tectonique des plaques, l'échelle des temps géologiques et l'analyse des fossiles. Cet ouvrage explore également les ressources géologiques et les aspects sociaux qui y sont reliés, dont plusieurs sont aujourd'hui source de vives inquiétudes: les ressources en eau, la hausse du niveau des océans, les changements climatiques et les risques naturels.
Avec plus de 700 magnifiques photographies, cartes et illustrations en couleurs, ce superbe volume relié nous invite à explorer le passé et à découvrir le caractère unique du patrimoine géologique du Canada.

Publié par la Fédération Canadienne des Sciences de la Terre, ce livre se veut un rassemblement des connaissances actuelles en géologie en plus de faire un lien entre la diversité du paysage canadien et son passé géologique et comment la géologie affecte le quotidien.

Plusieurs spécialistes, chercheurs et professeurs de plusieurs organismes à travers le Canada ont collaboré à ce projet, dont le Centre Eau Terre Environnement de l'INRS, la Commission Géologique du Canada, et l'Association Minéralogique du Canada.

Chacun des chapitres de ce livre a son commanditaire, autant des individus que des entreprises : Ministère Ressources Naturelles du Québec, Nexen Energy ULC, Comité national canadien de l'Année internationale de la planète Terre (AIPT), Société géoscientifique de l'Atlantique, etc.

Ce livre m'a été offert par Mme Aïcha Achad, la coordonatrice de l'édition française du livre "Four Billions Years and Counting : Canada's Geological Heritage".

Table des Matières

  • Partie 1 : Les Bases
    • Chapitre 1 : Les Roches
    • Encadré 1 : Limpide comme du cristal
    • Encadré 2 : De la surface jusqu'au noyau
    • Chapitre 2 : La valse des continents
    • Chapitre 3 : Une question de temps
    • Encadré 3 : La cartographie, le sondage et la télédétection
    • Chapitre 4 : Les fossiles et l'arborescence de la vie
    • Encadré 4 : Les sphères d'influence
    • Encadré 5 : Un paysage se forme
  • Partie 2 : L'évolution du Canada
    • Chapitre 5 : De poussière d'étoiles à continents : il y a plus de 2 500 millions d'années
    • Chapitre 6 : L'établissement des fondations : le Canada il y a 2 500 à 750 millions d'années
    • Chapitre 7 : Un séjour tropical : le Canada il y a 750 à 444 millions d'années
    • Encadré 6 : Les shales de Burgess
    • Encadré 7 : La révolution verte
    • Chapitre 8 : La traversée de l'équateur : le Canada il y a 444 `251 millions d'années
    • Chapitre 9 : La fragmentation de Pangée et le soulèvement des montagnes : le Canada il y a 251 à 65.5 millions d'années
    • Encadré 8 : Les animaux à poils
    • Chapitre 10 : L'approche finale : le Canada il y a 65.5 millions d'années à aujourd'hui
    • Chapitre 11 : L'Âge gaciaire
    • Encadré 9 : Souffler le chaud et le froid
  • Partie 3 : La prosperité et la santé
    • Chapitre 12 : Forger une nation
    • Chapitre 13 : Une question d'énergie
    • Chapitre 14 : Des pierres pour construire
    • Encadré 10 : L'exceptionnel patrimoine géologique de la ville de Québec
    • Chapitre 15 : L'eau : une ressource indispensable
    • Chapitre 16 : À la plage
    • Chapitre 17 : Sur un terrain dangereux
    • Encadré 11 : Des visiteurs extraterrestres
    • Chapitre 18 : Les défis environnementaux
    • Chapitre 19 : Des toxines dans les roches
    • Chapitre 20 : Le patrimoine géologique du Canda
    • Encadré 12 : Repères chronologiques
Contenu
Entre le livre de référence et un livre à placer sur une table à café, il s'agit d'un très beau livre à feuilleter rempli d'informations utiles. Il est à la fois bien détaillés sans se perdre dans les détails et facile à comprendre.

Première partie
- La première partie du livre couvre les bases de la géologie. Sans cette connaissance, il est plus difficile de comprendre les concepts élaborés plus loin dans le livre.
Un des petits problèmes rencontré lors du premier survol de cette partie est qu'il est parfois difficile obtenir rapidement l'information que l'on recherche n'est pas aussi évident que dans d'autres livres d'accès à la géologie si on ne va pas directement dans l'index en fin de livre. 
Par exemple, dans le chapitre sur les roches, ont pourraient s'attendre à découvrir ou à relire sur les trois types de roches : ignées, sédimentaires et métamorphiques. Par contre, à nul part dans les sous-titres ne retrouvons-nous ces mots. Le sous-titre "Dans l'autocuiseur" parle des roches métaorphiques. Les roches sédimentaires sont introduites dans le sous-chapitre "Des roches froides". Ces sous-titres parlent aux gens ayant ces notions de bases, mais pas à ceux et celles qui commencent à découvrir ce domaine.
En fait, les sous-titres sont évidents pour les gens qui auraient déjà des connaissances de bases en géologie et qui serait capable de faire rapidement les liens entre les sous-titres et les informations qui y sont détaillés. Par contre, pour les novices, il est plus difficle d'ouvrir le livre à une page au hasard et d'en déduire facilement le sujet par un survol rapide des sous-titres.

Deuxième partie

- La deuxième partie sur le Canada est bien expliquée, avec la présence de cartes illustrant la position de l'Amérique du Nord actuelle en tout moment au cours de son évolution (même si tous les morceaux ne sont pas encore en place). Il est facile de suivre également le pourquoi de la présence de certains fossiles, avec des images de ceux-ci.
Cette partie peut être feuilletée comme premier contact avec l'évolution géologique du Canada. Les images, illustrations et échelles de temps utilisées sont suffisamment détaillées et précises pour qu'elles racontent l'histoire du Canada par elles-mêmes. Le texte est également très intéressant et ajoute une couche supplémentaire à notre vision des changements géologiques qui ont formés le Canada.

Troisième partie

- La troisième partie fait un lien entre l'humain et la géologie. On y parle des différents types de gisement retrouvé au Canada donnant naissance à des mines (or, fer), des impacts météoritiques (Sudbury), de l'énergie provenant du sol (hydrocarbures, charbon), des pierres servant à différents type de construction, l'érosion des grèves, l'impact de l'eau, etc.

De plus, plusieurs encadrés de quelques pages parsèment le livre et permettent d'entrer en détail sur certains sujets connexes.
Recommandations
Quatre milliards d'années d'histoire : le patrimoine géologique du Canada est un livre très intéressant et agréable à consulter. Il couvre bien les bases de la géologie et donne un aperçu de la richesse géologique du Canada. Il va certainement rejoindre mes autres livres de références à ce sujet.
De plus, ses trois parties permettent de mettre en contexte les connaissances de base en géologie, autant pour comprendre le paysage actuelle du Canada, mais aussi pour comprendre l'importance de la géologie dans notre vie quotidienne.
Par contre, pour un livre se concentrant sur le Canada et sur notre quotidien, il aurait été agréable d'avoir une information plus détaillés sur des sujets comme :
- Les argiles sensibles (argile de Leda) déposés par la mer de Champlain (avoir une carte de la distribution des argiles sensibles) qui ont causé la destruction d'une partie du village de St-Jean-Vianney en 1971
- Le cas de la pyrite gonflante qui s'est retrouvé dans le matériel de remblai sous les fondations de béton de plusieurs édifices sur la Rive-Sud de Montréal
- etc.

Où le trouver/acheter









mardi 5 mai 2015

Géologie de la semaine - 28 avril au 4 mai 2015

Séisme de Kokopo, Papouasie-Nouvelle-Guinée - 30 avril et 1er mai 2015
Un duo sismique a eu lieu les 30 avril et 1er mai au sud-est de l'île de la Nouvelle-Bretagne en Papouasie-Nouvelle-Guinée, avec des magnitudes de 6.7 et  6.8. Dans les jours suivants, plusieurs répliques ont été ressenties avec des magnitudes variant entre 4.6 et 5.6.
Ces séismes font suite à un séisme de 7.5 qui a touché la région le 29 mars 2015. Pour plus d'informations sur le contexte entourant ces séismes, voir l'article de Simplement Géologie du 31 mars 2015.

Séisme de Kathmandou, Népal - Mise à jour
Depuis le séisme d'une magnitude de 7.8 survenu le 25 avril 2015 au Népal, la région est en proie à plusieurs répliques avec des magnitudes allant jusqu'à 5.0. Cette situation peut causer plus de difficultés pour atteindre les endroits reculés puisque chaque séisme peut déclencher un nouveau glissement de terrain ou faire s'écrouler un bâtiment endommagé par les précédents.
Présentement, le bilan est à 7500 morts et beaucoup de dommage aux infrastructures, bâtiments, routes et biens culturels.